Avant d’acheter un chien:

  • Il faut bien se rendre compte de l’investissement temporel et en énergie que cela va prendre. Il faut le sortir tous les jours (aucune race ne peut rester en intérieur et faire pipi sur une alèse ou sur le balcon), l’éduquer (même les petites races (!) qui peuvent se montrer très têtue également), le soigner, le peigner, le toiletter, jouer avec etc… Cela prend du temps
  • Il faut bien se renseigner sur la race (caractère, poids et taille, entretient, environnement nécessaire, race listée dans votre canton comme chien « dangereux » etc…)
  • Il faut bien réfléchir au budget. Il faut lui acheter un collier/harnais, une laisse, des jouets, un dodo, une caisse pour la voiture ou une ceinture de sécurité, lui faire ses vermifuges et ses vaccins (2 voire 3), le vaccin rage si vous passez la douane ainsi qu’un passeport. Nous recommandons vivement des cours d’éducation. La première année il faudra peut être envisager une stérilisation ou une castration. Si c’est un grand chien il peut être nécessaire de faire des radiographies de dysplasie etc, etc… D’où l’utilité de bien se renseigner sur tous ces aspects. 
  • Il faut bien se renseigner sur l’élevage et le visiter. Il doit vous faire bonne impression et les chiens doivent être détenus dans de bonnes conditions. Demandez des informations sur les parents (en fonction de la race: test de dysplasie, génétique, provenance…)
  • Si vous achetez un chien dans un élevage, vous devez y voir la mère du chiot et ses frères et soeurs. Un chiot acheté dans un élevage suisse vous coûtera probablement un peu plus cher mais il faut savoir que les élevages suisses sont surveillés de façon plus étroites et doivent répondre à des exigences plus strictes que ceux de nos voisins. C’est cette raison qui explique en grande partie la différence de prix entre un chiot suisse et un chiot étranger (en plus du coût plus élevé des frais de locaux, soins, vétérinaire, administratif etc…)
  • Si vous achetez votre chien auprès d’une association, renseignez-vous sur la crédibilité de l’association, sur la provenance des chiens, leurs vaccinations, des risques de maladie (leishmaniose p.ex, maladie incurable nécessitant un traitement à vie). 
  • Si vous prenez votre chien dans une SPA, renseignez-vous sur son passé, est-ce compatible avec votre vie (famille, enfant, temps…). Ces chiens peuvent tout à fait être adaptés à votre vie, mais nécessitent souvent un investissement supplémentaire au niveau éducatif en raison de leur parcours de vie accidenté. 
  • Lors de la vente les papiers des chiots doivent correspondre au pays dans lequel vous l’achetez. Il doit de plus impérativement avoir une puce électronique et être enregistré dans la base de données du pays.
  • Si vous acheter votre chien à l’étranger, renseignez vous bien sur ses conditions d’importation en Suisse (passeport, vaccin rage, délais d’attente, attestation de bonne santé, etc… )
  • Attention, les animaux avec des queues coupées sont interdits en Suisse (il est également interdit d’en ramener en Suisse). Il en va de même pour les oreilles coupées. Si le chien a dû subir une amputation de la queue ou des oreilles pour une raison médicale il doit avoir un certificat officiel et voyager avec. 
  • Lors de l’achat d’un chien, vous devez l’annoncer auprès de votre commune dans les 15 jours qui suivent l’achat du chien. Elle vous donnera un numéro d’identifiant AMICUS qui vous inscrit comme détenteur de chien. Le chien doit ensuite être mis à votre nom sur cette base de données (modalité différente en fonction de l’origine du chien -> veuillez vous informer auprès de la commune ou de votre vétérinaire). 

 

  • N’hésitez pas à passer au cabinet vétérinaire ou à nous appeler pour des conseils.

 

S’il vous plaît, on vous en prie, n’achetez pas votre chien sur internet, un parking ou sur une aire d’autoroute! Ces chiens proviennent d’un commerce illégal, ils sont élevés dans des mauvaises conditions, sans aucun contrôle. Ils sont souvent mal sociabilisés (donc développent des problèmes comportementaux) et porteurs de tares génétiques (nez trop plat, problème respiratoire, dysplasie …) ou de maladies. Les acheter entretient ce marché et engendre encore plus de chien malheureux et maltraités! 

 

Check liste:

  • Ai-je assez de temps pour un chien ainsi que le budget ?
  • Me suis-je bien documenté sur la race ?
  • Me suis-je bien renseigné sur le lieu d’achat (élevage, spa, association) ?
  • Ai-je vu les frères et soeurs de portée du chiot ainsi que la mère ?
  • Le chien a-t-il une puce électronique enregistrée ?
  • Y a-t-il eu les tests de dépistages nécessaire (élevage, spa, association) ?
  • Le chien a-t-il la queue ou les oreilles coupées (interdit en Suisse) ?
  • Ai-je vu les papiers du chien (origine, vaccin) ?
  • Si je dois passez la douane, me suis-je bien renseigné sur ces modalités (vaccin rage, délais, d’attente, passeport, puce électronique, certificat de rage, disposition particulière en fonction du pays d’origine) ?