Les chats et les chiens partagent les même puces. 

La puce adulte a une espérance de vie d’environ 6 mois. Elle n’habite pas sur l’animal mais chez vous et ne fait « que » prendre ses repas sur votre animal. 

La femelle pond en moyenne une quinzaine d’oeufs à la fois mais durant sa courte vie elle arrive à un total de plusieurs centaines d’oeufs. Ces oeufs sont en général déposé dans les tapis, moquettes, fentes de parquets, coussins, …

Suivant la température intérieur, extérieur, l’humidité, les larves éclosent après 2 à 11 jours puis se transforment en nymphes après environ 3 semaines. Ses nymphes peuvent rester dans leur cocon entre 1 semaine et 1 année avant de devenir des puces adultes. Si on considère la population totale de puces dans une habitation contaminée, on a environ 34% d’oeufs, 57% de larves, 8% de nymphes et 1% de puces adultes. 

Les animaux attrapent des puces lorsqu’ils sont en contacte avec d’autres animaux porteur de puces ou simplement lorsqu’ils passent dans un endroit contaminé avec des puces, ce qui est chose aisée si l’on considère le fait que lors que la puce à fini de manger sur l’animal elle « quitte le navire » ! De plus, les nymphes pouvant rester en latence jusqu’à une année, les parasites profitent de nos appartements pour passer l’hiver au chaud.

Les puces, comme la plupart des nuisibles sont capable de développer des stratégies pour résister aux produits d’extermination. C’est pourquoi il existe différents produits à base de différentes molécules.

La lutte contre les puces se fait donc à plusieurs niveau: Au niveau de l’animal et de l’environnement. Traiter l’un sans l’autre ne sert pratiquement à rien!! 

Au niveau de l’animal:

  • Ou plutôt des animaux. Il faut en effet traiter tous les animaux qui vivent ensemble (les lapins et cochons d’Inde peuvent aussi être porteur de puces! Attention, les produits pour les chats et les chiens ne sont que rarement adaptés pour eux, veuillez bien vous renseigner avant de leur mettre n’importe quoi dessus.) Cela veut aussi dire que si vous avez des chats errants qui tournent autour de chez vous et que ce sont eux qui qui distribuent les puces il pourrait s’avérer utile de les traiter. Parlez-en égalent à vos voisins, si chacun traite son chat ça aide aussi beaucoup!
  • Protection longue durée:
    • Spot-on : les fameuses petites pipettes que l’on dépose sur la peau de la nuque de l’animal à traiter. Il est trèèèès important de mettre le produit sur la peau et non pas dans le poils. Mettez vous à deux, l’un écarte les poils pour dégager la peau de l’animal, l’autre personne pouvant ainsi mettre le produit comme il faut sur la peau. Niveau localisation, il faut mettre le produit dans le creux de la nuque (sur la tête il partira dans les poils lorsque l’animal va se secouer, trop bas sur le dos il va pouvoir se lécher). Le traitement est en général à répéter une fois par mois.
      • Pour chat: Frontline (combo), bayvantage, advocat, …
      • Pour les chiens: Exspot, Frontline (combo), advocat, …
    • Bravecto : Pour les chiens il existe depuis peu un médicament qui s’appelle du Bravecto. Il s’agit d’un comprimé qui lutte contre les puces et les tiques et dont l’effet se prolonge pendant 3 mois. Attention donc quand vous le donnez de bien noter dans votre agenda la fin de son action 3 mois plus tard! A donner avec le repas. 
    • Inhibiteur de croissance : (« Program ») Ce produit se donne par voie orale une fois par mois et rend les puces stériles (mais ne les tue pas). Il aide a prévenir ou a gérer une invasion de puce, mais il faut absolument le combiner avec d’autres moyens de lutte sinon votre animal continuera à ramener des puces à la maison. 
    • Les colliers : Des colliers anti-puces (et tiques) existent, mais ils peuvent avoir une efficacité très variable en fonction de la substance utilisée. Attention donc à bien le choisir. 
    • Les poudres : On ne les utilisent pratiquement plus car trop de puces sont résistantes au principe actifs utilisé.
    • Les shampoings : Ils ont une certaine efficacité si on laisse le temps à la mousse d’agir mais ils ne détruisent que les parasites qui se trouve sur l’animal et n’ont aucun effet dépôt, ce qui signifie que le lendemain, les puces se trouvant dans l’environnement de l’animal peuvent revenir dessus sans être incommodées. 
  • Protection courte durée:
    • Capstar : ce comprimé va tuer très rapidement toutes les puces qui sont sur votre animal. Il ne va par contre pas éviter que d’autre y reviennent plus tard. Il agit déjà 15-30 minutes après l’absorption du comprimé. 
  • Petite remarque auxiliaire: les puces peuvent transmettre des vers à votre animal. Il peut donc s’avérer utile de lui faire un traitement vermifuge une fois l’infestation de puces sous contrôle.

Au niveau de l’environnement:

  • Lavez tout ce que vous pouvez laver (couverture, paillasson, petit tapis, draps de lit…)
  • et aspirez consciencieusement tout ce qui ne se lave pas (moquette, tapis, parquet, canapé, entre les coussins du canapé, sous le canapé, partout!…)
  • Les sprays : Il existe différent spray que vous trouverez soit chez le vétérinaire (p.ex Indorex Pump Spray), soit en droguerie ou pharmacie. Veillez à toujours bien suivre les indications du fabriquant lors de l’utilisation de ces sprays. Utilisation pour l’intérieur -> Ne pas utiliser sur les animaux! Ils contiennent en général des substance qui tue les puces et interrompt le cycle de développement des larves. Ils ont en général un effet dépôt.
  • Le Fogger : c’est un diffuseur genre fumigène que l’on place dans l’appartement et qui se répand dans l’air. De nouveau, il faut bien suivre les indications du fabricant lors de son utilisation. 

ATTENTION: tous ces produits sont des produits chimiques et insecticides. Il faut toujours bien s’en tenir à ce qui est indiqué sur l’emballage (poids, dosage, limitation d’âge, fréquence et mode d’administration…) et ne pas traiter un animal si on ne sait pas ce qu’il a reçu précédemment comme traitement antiparasitaire.